Le secrétaire général du parti Ettakatol Khalil Zaouia a exprimé les craintes de son parti quant à l’échec des mesures prises le 25 juillet par le président Kais Saied.
«Le 25 juillet, un gouvernement incompétent et un parlement qui ne représente pas les Tunisiens ont été écartés. » a-t-il ajouté avant d’assurer que « l’écartement provisoire du texte constitutionnel dot être suivi d’autres pas politiques pour remettre les choses à leur place et pour le retour de la légitimité au peuple par des élections. »
« L’absence d’une vision politique claire par le président est inquiétant. »