Le dirigeant récemment démissionnaire du mouvement Ennahdha Mohamed Ben Salem a déclaré que « la direction du mouvement a ruiné sa relation avec toutes les parties politiques, même celles qui veulent collaborer pour sauver le pays. »
Invité de Houna Shems, mardi, Ben Salem a assuré que « le pays se dirige vers la tyrannie et la dictature, ce qui nécessite le déploiement des efforts pour faire des réformes. »
Il a ajouté que « tous les efforts doivent se diriger vers les libertés qui sont devenues empiétées. »
Ben Salem a par ailleurs indiqué que « les personnes qui démissionné d’Ennahdha n’ont aucun projet pour le moment. »