Lors de son audition par une commission parlementaire à l’assemblée, le ministre de l’Intérieur, Hedi Majdoub, a fait savoir qu’il était impossible de lutter contre la propagation de la drogue dans les établissements éducatifs au vu des moyens actuels de son ministère.

Le ministre a précisé qu’il n’y a pas suffisamment d’effectifs pour mettre une patrouille devant chaque établissement éducatif. « Cette approche ne convient pas à la situation actuelle car on serait amené un jour à demander de mettre un policier pour chaque citoyen ».