Dans une déclaration accordée à ShemsFM, le porte-parole du pôle judiciaire antiterroriste, Sofiène Sliti, a annoncé la mise en détention de 5 personnes après la fin de l’opération menée par les forces spéciales à Sidi Bouzid contre deux terroristes notoires.

Sofiène Sliti a révélé que toutes l’opération a été menée sous la supervision du parquet antiterroriste qui a ordonné le début de l’opération. Il a ajouté que les deux terroristes neutralisés sont connus par les forces de l’ordre.

Le premier de nationalité tunisienne natif de 1996 et originaire de Sidi Bouzid est mort après un échange de coups de feu avec les forces spéciales. Il est connu pour son rôle dans l’attaque de Sidi Ali Ben Aoun lors de laquelle 6 agents de la Garde Nationale avaient été tués dont Sokrate Cherni.

Le deuxième terroriste neutralisé est de nationalité algérienne et né en 1987. Il avait succédé à Lokmane Abou Sakher à la tête de la brigade terroriste Oqba Ibn Nafaa. Le terroriste s’était fait exploser en actionnant une ceinture explosive qu’il portait sur lui.

Sofiène Slitif a aussi révélé les armes saisies après l’opération. Deux fusils Kalachnikov, 3 grandes, une grande quantité de munitions et 4 bombes artisanales.

Parmi les 5 personnes arrêtées après l’opération figure le propriétaire de la maison où étaient cachés les deux terroristes.