La présidente du Parti Destourien Libre, Abir Moussi, a déclaré, aujourd'hui 19 juin 2017, lors de son intervention dans la Matinale, que ceux qui ont créé la constitution de 2014 avaient l'intention de démanteler l'État. 

"Si ces gens n'avaient pas pensé à détruire les organes de l'État, on aurait pu effectuer une rupture avec l'ancien régime et continuer le travail, ces gens-là sont venus pour détruire et non pas pour construire" a-t-elle ajouté. 

Abir Moussi a indiqué que le paysage politique tunisien est flou, en affirmant que les élections municipales seront effectuées de la même manière que celles de 2011 et 2014, notamment avec la même mentalité et le même sondage d'opinion.

"Nous allons élever nos voix pour dire que si les élections municipales seront effectuées de la même manière qu'avant, elles seront considérées comme falsifiées" a-t-elle dit.