Le président du syndicat national des journalistes tunisiens, Néji Bghouri, a mis en doute l'information diffusée sur la chaine libyenne privée « 218 TV » et qui affirme que Sofiene Chourabi et Nadhir Gtari seraient toujours en vie.

Il a ajouté que cette information est dénuée de fondement et qu'elle n'est pas crédible.