Lors de son intervention à la plénière de la veille à l’assemblée, le député du parti Tounes Awalan, Abdelaziz Kotti, a indiqué que l’assemblée n’a rien à voir dans la crise qui secoue actuellement l’ISIE.

Kotti a ajouté que l’instance est devenue politisée et certains de ses responsables ont des agendas et des ambitions « ceux qui font des déclarations comme Nabil Baffoun fait désormais de la politique. Ils ont des ambitions politiques et des agendas propres ».