L’Assemblée des Représentants du Peuple a adopté, mercredi en séance plénière, le projet de loi sur la réconciliation administrative avec 117 voix pour, 9 voix contre et une seule abstention.