Suite à l’adoption de la loi de réconciliation économique et financière au sein de l’ARP aujourd’hui, le chef du cabinet présidentiel Slim Azzabi a indiqué dans une déclaration à Shems FM que ce projet pourrait augmenter le taux de croissance de la Tunisie de 1.2%.
Il a affirmé aussi que cette loi permettra la roue de l’administration tunisienne de tourner de nouveau surtout qu’environ 2000 employés locaux et régionaux sont concernés par cette loi »