Dans une déclaration accordée à ShemsFM, le ministre du Commerce, Amor Behi, a démenti les informations annonçant que de la viande de chat avait été servie dans un restaurant de la région d’El Manar.

Le ministre a fait savoir qu’il y aura une révision du programme du contrôle économique avec la collaboration des parties concernées comme la police, le ministère de la Santé et le ministère de l’Agriculture. Il a ajouté qu’il y aura une intensification des contrôles dans la période à venir.