Les investissements approuvés se sont élevés à 1991 opérations d'investissement d'une valeur de 292,6 millions de dinars (MD), à fin août 2021, enregistrant une évolution de 27,2% en nombre et de 41% en valeur. 

Ces investissements devraient engendrer la création de 2 323 emplois permanents (contre 1 757 à fin août 2020).

D’après les statistiques publiées par l’Agence de promotion des investissements agricoles (APIA), les porteurs de ces investissements ont bénéficié de subventions d’un montant de 87,9 MDT (30% du volume des investissements approuvés), dont une enveloppe de 35,7 MT allouée à l’acquisition de matériels agricoles.

Dans le détails, l’APIA a fait état d’une hausse des investissements approuvés dans l’oléiculture de 61% à 58,3 MDT, et dans le secteur des services agricoles de 50% à 30,3 MDT.

En revanche, les investissements dans le secteur de la première transformation ont diminué de 23,2% à 18,9 MDT.

Le taux de crédit a augmenté pour atteindre 19,5%, au cours des huit premiers mois de 2021, contre 15,4% au cours de la même période en 2020.

Pour ce qui est des investissements déclarées, l’APIA a recensé 4 097 opérations de déclarations au cours des huit premiers mois de 2021, d’une valeur de 800,8 MDT, soit en hausse de 10% (à 714,3 MDT) par rapport à la même période de 2020.

L’APIA indique le lancement du “Service de déclarations en ligne” depuis le 4 mars 2021, et jusqu’à fin août, 218 déclarations ont été délivrées pour une valeur de 73,8 MDT. Ces opérations d’investissement sont localisées principalement dans le gouvernorat de Sidi Bouzid (17,9%) et celui de Kairouan (16,1%).