Dans un communiqué publié, mercredi 11 janvier 2017, le bureau régional de l’UGTT à Sidi Bouzid a annoncé le boycott de la réunion à laquelle avait appelé le gouverneur de la région pour protester contre la violence dont ont été victimes les protestataires de Meknassi au hall du gouvernorat.

La centrale syndicale a condamné la violence exercée sur les protestataires et dont est responsable le gouverneur. L’UGTT a exprimé son entière solidarité envers les protestataires dont il soutient les revendications et la grève générale annoncée pour le lendemain.

Le bureau régional de l’UGTT à Sidi Bouzid a lancé un appel au gouvernement pour la tenue d’un conseil ministériel chargé de l’examen de l’avance des décisions prises auparavant.