Selon l’agence TAP cinq jeunes individus, âgés entre 17 et 23 ans ont été arrêtés dans la délégation de Tajerouine du gouvernorat du Kef pour suspicion d’appartenance à une organisation terroriste.
Selon un communiqué du ministère de l’intérieur, les jeunes ont avoué qu’ils sont des adeptes de la pensée djihadiste, plusieurs téléphones portables ont été saisis ainsi que du matériel informatique et des CD contenant des vidéos de djiadisme.
Ils ont été placés en détention sur ordre du parquet.