L’unité de recherche et d’investigation de la garde nationale, relevant de la zone de Mnihla (gouvernorat de l’Ariana), a démantelé jeudi une cellule takfiriste dans la localité Al Bassatine composée de 5 membres, annonce le ministère de l’intérieur dans un communiqué rendu public vendredi soir.

Deux membres de ce groupe qui ont été arrêtés ont reconnu avoir adopté la pensée takfiriste et participé à des actions de prosélytisme supervisées par les terroristes Abou Iyadh, Kamel Zarrouk et Slim Kantri, précise le communiqué.

“Après des investigations il s’est avéré que les suspects sont en relation avec des éléments terroristes de Daesch en Syrie où un d’entre eux a trouvé la mort et qu’ils sont en contact, via le réseau social facebook, avec des takfiristes à l’intérieur et l’extérieur de la Tunisie”, indique le communiqué.

Selon la même source, le groupe comptait se rendre en Syrie pour rallier les groupes terroristes.

“Le ministère public a ordonné de procéder à la garde de vue des suspects et d’intenter un procès à leur encontre pour “suspicion d’appartenance à une organisation terroriste et d’inclure les trois autres éléments takfiristes dans la liste les personnes recherchées”, ajoute le communiqué.

TAP