Le ministère de l’Intérieur a précisé dans un communiqué publié aujourd’hui, que l’unité d’enquête et de recherches de la Garde nationale à El Mnihla en collaboration avec les services de lutte contre le terrorisme à Ariana ont réussi, hier, à démanteler une cellule terroriste composée de 4 éléments, âgés entre 23 et 32 ans.


Lors des investigations, ils ont avoué avoir adopté la pensée takfiriste et ont fait des réunions pour recruter des jeunes. Ils ont aussi avoué leur intention de vouloir se rendre en Syrie pour rejoindre les groupes terroristes.


Les 4 éléments comparaîtront devant la justice pour « suspicion d’appartenance à une cellule terroriste ». Une cinquième personne est recherchée.