Un scientifique attaché au ministère de l’Environnement canadien a été suspendu de ses fonctions le temps d’une enquête administrative. Les autorités canadiennes reprochent à Tony Turner d’avoir écrit une chanson critique contre le Premier ministre Stephen Harper.

À l’annonce de la suspension, le ministère de l’environnement canadien a rappelé que "la conformité aux exigences du Code de valeurs et d’éthique du secteur public est une condition d’emploi de tous les fonctionnaires". Le syndicat de l’institut professionnel de la fonction publique du Canada a annoncé son soutien au scientifique tout en dénonçant l’enquête en cours.

Le sujet de la discorde est la chanson "Harperman" diffusée en juin dernier sur Youtube et qui a enregistré plus 210 mille vues. Dans sa chanson Tony Turner a dressé la liste des faits reprochés au Premier ministre Stephen Harper au pouvoir depuis neuf ans. Il lui reproche d’avoir écarté les dissidents, de n’avoir aucun respect pour l’environnement, de cumuler beaucoup trop de secret et d’avoir fait pression sur les médias. 

Une campagne de financement a été lancée sur la plateforme Indiegogo pour soutenir les musiciens qui ont accompagné le scientifique dans sa chanson. Un rassemblement est aussi prévu à Ottawa pour entonner la chanson le 17 octobre, deux jours avant le prochain scrutin législatif.