Le président américain Donald Trump a menacé vendredi le Venezuela d'une intervention militaire, une surenchère inattendue dans la réponse de Washington à la crise politique vénézuélienne.
"Le peuple souffre et des gens meurent. Nous avons de nombreuses options pour le Venezuela, notamment une possible option militaire si nécessaire", a-t-il déclaré à des journalistes.
Plus de 120 personnes ont été tuées au Venezuela dans des heurts entre forces de l'ordre et manifestants depuis le début du mouvement de contestation du gouvernement, en avril.
Interrogé sur cette annonce, le Pentagone s'est dit prêt à soutenir les efforts de protection des citoyens américains et des intérêts des Etats-Unis, mais a ajouté que les insinuations de Caracas quant à un projet d'invasion du Venezuela étaient "sans fondement".

 

Source : Reuters.