Pour la première fois de l’histoire de Singapour, une femme accède au poste de président de la République.

Halimah Yacob a directement été nommée présidente du pays sans passer par les urnes. Le département des élections n’a pas validé la candidature de ses adversaires. Pour les candidats provenant du secteur privé, ce qui était le cas des deux autres candidats (Salleh Marican et Farid Khan) il était impératif d’être à la tête d’une entreprise valorisée à plus de 500 millions de dollars, environ 330 millions d’euros, pour espérer devenir président de Singapour.