Deux Tunisiens ont été interpellés à la frontière entre la Suisse et l'Italie, lundi soir.
Selon le quotidien suisse 20 minutes, il s'agit de demandeurs d'asile présentant "un risque potentiel pour la sécurité intérieure de la Suisse dans le cadre d'activités terroristes à l'étranger".


Ils sont soupçonnés d’être liés à l’attaque au couteau dans laquelle sont mortes deux jeunes femmes le 1er octobre.
Selon l’agence de presse suisse ATS, un mandat d’arrêt international avait été délivré à leur encontre.

Le frère de l’auteur de l'attaque Ahmed Hanachi, Anis Hanachi 25 ans, a été arrêté à Ferrare, dans le nord de l’Italie, samedi. Il est accusé de complicité et de participation à une association terroriste.