Membre du bureau exécutif du mouvement Ennahdha Khalil Baroumi a assuré, lors de son intervention dans Houna Shems, que « la collecte des signatures pour des pétitions est une atteinte à la démocratie en profondeur. »
Notons que des dirigeant au sein d’Ennahdha ont collecté 100 signatures pour une pétition refusant le renouvellement de Rached Ghanouchi de son mandat pour la présidence du mouvement.
Baroumi a estimé que « la succession se fait par des élections et non des pétitions. »
« 100 personnes ne peuvent pas déterminer l’avenir des milliers d’adhérents. »a-t-il ajouté.