Le secrétaire général adjoint de l’Union tunisienne du Travail (UGTT) Sami Taheri a commenté les déclarations du président de la République Kais Saied au sujet de la peine de mort.
« Nous n’avons pas entendu ces voix, quand des terroristes quittent la prison après une garde à vue. »a déclaré Taheri.
Taheri a estimé qu’il ne faut pas « se comporter instinctivement dans ce genre d’affaires. » Il a ajouté que « nous sommes une société régie par des lois et que l’application de la peine de mort ne résout pas le problème. »
« La peine de mort peut consoler une famille, mais ne mettra pas fin aux crimes. »a-t-il ajouté.