Le député Tahya Tounes Walid Jalled a assuré, vendredi, que « le gouvernement Chahed, à un certain moment, a fait une erreur dans son traitement avec la présidence de la République à l’époque de Beji Caied Sebssi. »
« Ce n’est pas un inconvénient de reconnaître son erreur, pour le bien l’avenir. »a-t-il ajouté.
Lors de son intervention dans Houna Shems, Jalled a rappelé qu’ils ont « averti le chef du gouvernement Hichem Mechichi, lors de la plénière de vote de confiance, d’un éventuel chantage et des conflits avec le président de la République, car cela aura un impact sur le pays. »
Jalled a expliqué que « la relation entre le gouvernement Chahed et la présidence était bonne, durant deux ans, mais a été perturbée avec la pression de quelques personnes, tels que Hafedh Caied Essebssi et le mouvement Ennahdha. »
Le député a averti, en outre, Mechichi du « chantage de la nouvelle Troika (Ennahdha, Qalb Tounes et Al Karama). »