Nissaf Ben Alaya, la directrice générale de l'Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes (ONMNE) et porte-parole du ministère de la Santé a assuré, lundi, que « la commission scientifique de lutte contre la coronavirus a recommandé, avant l’ouverture des frontières le 27 juin, l’obligation de présentation d’un test RT-PCR négatif quelques soit le pays de provenances. »
Lors de sa présence dans Houna Shems, Ben Alaya a ajouté « qu’une décision politique était derrière la décision de non présentation d’un test RT-PCR des pays classés en zone verte. » Elle a indiqué que « les négociations avec le secteur touristique visaient à dynamiser l’économie, ce qui a induit à la non-application des recommandations de la commission scientifique. »