Le président de la chambre nationale des distributeurs des bouteilles de gaz Mohamed Mnif a annoncé jeudi, une grève suite aux agressions dont ils sont victimes ces derniers jours.
Lors de son intervention dans Houna Shems, Mnif a ajouté que les chauffeurs ne peuvent pas être remplacés car ils répondent à des normes spécifiques. »
« Nous tentons toutefois de les convaincre de reprendre le travail. » a-t-il indiqué.
Il a précisé que « plusieurs camions ont été pris d’assaut à Tataouine, Sfax, Sidi Bouzid et autres, sachant que le camion transporte environ 850 bouteilles. »
Il a assuré par ailleurs que « la crise sera résolue dans 4 jours vu que les usines ont repris la production. »