La porte-parole du ministère de la Santé Nissaf ben Alaya a assuré, mercredi, lors d’une conférence de presse, que « la situation épidémique en Tunisie n’est pas dangereuse. »
« On n’est pas en phase de danger. »a-t-elle ajouté.
Ben Alaya a indiqué que « le processus de dépistage a été révisé, afin d’orienter les analyses vers les cas en danger. »