Le ministre du Transport Moez Chakchouk a été condamné, par contumace, à une amende de 130 millions de dinars et une deuxième amende de 651 millions de dinars, pour transfert d’argent à l’étranger, illégalement, selon le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis Mohsen Deli.