Le parti Tahya Tounes a indiqué que le président de son groupe parlementaire Mustapha Ben Ahmed a été agressé verbalement par le député de la coalition al-Karama, Abdellatif Aloui au cours de la réunion lundi des présidents des blocs parlementaires et du bureau au parlement.

“Ce dernier a dépassé toutes les lignes rouges et fait preuve de violence en dehors et à l’intérieur du parlement”, déplore le parti.

“Devant la persistance des pratiques immorales, les accusations de mécréance et l’incitation à la violence sur les réseaux sociaux, Tahya Tounes exprime son entière solidarité avec Mustapha Ben Ahmed face à la campagne dont il fait l’objet”, lit-on dans un communiqué du parti.

Tahya Tounes appelle les présidents des groupes parlementaires et le bureau de l’Assemblée à intervenir pour mettre un terme au phénomène de la violence dans l’hémicycle. Un collectif d’avocats et des députés du mouvement devront examiner les procédures et les démarches de porter plainte contre les pages qui incitent à la violence sur les réseaux sociaux.

Rappelons que le président du groupe Tahya Tounes au parlement avait affirmé dimanche que des blocs parlementaires ont décidé de boycotter la plénière consacrée à l’examen de l’amendement du décret-loi 116 proposé par le groupe de la coalition al-Karama et prévue ce mardi à l’ARP.