Un grand nombre de journalistes se sont rassemblés, mardi, devant le siège du parlement, protestant contre la proposition de loi relative à l'amendement du décret n°116, présentée pat la coalition Al Karama.
Les structures syndicales ont exprimé leur refus cette initiative qui touche à la liberté de presse et ouvre la voie au chaos dans le secteur.
Notons que le tribunal de première instance a refusé la plainte urgente déposée par la présidente du Parti Destourien Libre Abir Moussi, afin de suspendre le point de la séance plénière du mardi 20 octobre, concernant la proposition de loi n°34/2020 relative à l'amendement du décret n°116 de 2011.