En marge de la plénière consacrée aux travaux à l’examen du projet de budget 2021 du ministère de l’Intérieur, le député Ennahdha Samir Dilou a considéré que « certains syndicats sécuritaires se sont autoproclamés porte-parole du ministère de l’Intérieur. »
« je ne suis pas contre le travail syndical, mais il faut que les syndicats se limite à la défense de ses représentants seulement. »a-t-il déclaré.