L’Union générale des journalistes arabes a dit soutenir le mouvement de protestation organisé par le Syndicat national des journalistes Tunisiens, appelant le gouvernement tunisien à honorer ses engagements envers les journalistes et à publier la convention-cadre au JORT.

L’Union des journalistes arabes a appelé l’Exécutif, dans un communiqué posté sur le portail du SNJT, à préserver les intérêts des journalistes et à user de ses prérogatives juridiques en vue de résoudre ce problème, mettant en garde contre toute tentative de saper les acquis engrangés dans le domaine de la liberté d’expression et d’information.

Des centaines de journalistes se sont rassemblés, jeudi 26 novembre, devant le Palais du gouvernement, à la Kasbah, brandissant des slogans qui dénoncent le non sérieux du gouvernement concernant des accords signés en 2019 entre le SNJT et le gouvernement Youssef Chahed.

Ce mouvement de colère, intervient en protestation contre la politique d’atermoiement adoptée par le gouvernement, selon le président du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), Mehdi Jlassi.

D’après lui, le désaveu, par le gouvernement de la convention collective relative au secteur des médias est une honte pour l’Etat, surtout que la décision a été confirmée par une décision de justice.