Environ 73% des consommateurs, soit près de 3 consommateurs sur 4, du Moyen-Orient et d'Afrique achètent davantage en ligne depuis le début de la pandémie du coronavirus, a révélé une étude de la multinationale de services financiers, Mastercard.

Selon l'enquête, les recharges de données, l'habillement, l'alimentation, les services bancaires et les soins de santé ont connu la plus forte poussée de l'activité en ligne.

Plus de 70% des consommateurs du Moyen-Orient et d'Afrique ont déclaré avoir acheté davantage de recharges de données en ligne, 63% des vêtements et plus de 52% des produits d'épicerie. Et comme le commerce électronique fait de plus en plus partie de la vie quotidienne, les consommateurs digitalisent d'autres aspects de leur gestion financière, 66 % des personnes interrogées ayant commencé à effectuer des opérations bancaires en ligne et 56 % à gérer leurs besoins en matière de santé en ligne.

L'étude révèle également l'impact croissant des médias sociaux sur les nouvelles habitudes des consommateurs, 70% et 59% des personnes interrogées déclarant avoir découvert de nouveaux vendeurs par le biais respectivement de Facebook et Instagram.

Tout en s'adaptant à la "prochaine normalité", les gens ont changé leur façon de se divertir et d'acquérir de nouvelles compétences.

En fait, 76% des consommateurs ont déclaré qu'ils utilisaient le temps libre comme une expérience d'apprentissage positive. Plus de la moitié des répondants (55 %) ont déclaré avoir suivi un cours de cuisine virtuel, 41 % ont maîtrisé une nouvelle langue et 32% ont appris à danser en ligne.

45% des répondants se sont formés sur des projets de bricolage et 44% ont déclaré qu'ils s'inscrivaient dans une université en ligne.

Comme les gens passent plus de temps à la maison, la demande de divertissements en ligne a également fait un bond, 72% des personnes interrogées ayant investi dans des abonnements de divertissement et des spectacles de comédie virtuels, tandis que plus de cinq personnes sur dix dépensent pour des jeux en ligne (55%) et des concerts de musique virtuels (54%).

Avec l'augmentation rapide des achats en ligne, les consommateurs sont également de plus en plus conscients des risques associés. Plus de la moitié des consommateurs (62%) interrogés ont déclaré qu'un passage à la caisse sécurisé était fondamental pour une bonne expérience d'achat.