“La situation sanitaire est critique et nécessite davantage de vigilance et de prévention”, a souligné mercredi Faycel Ben Salah, directeur général de la santé au ministère de la Santé.

S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue à Tunis, le responsable a précisé que la stratégie nationale de riposte au coronavirus repose sur cinq axes principaux qui sont la prévention, le contrôle, la vigilance, la prise en charge des malades et la bonne gestion des ressources.

Il a en outre, signalé que toutes les structures du ministère de la Santé sont mobilisées jour et nuit pour suivre l’évolution de la situation pandémique et veiller à assurer la promptitude de toutes les équipes à tous les niveaux (1ère, 2ème et 3ème ligne) et ce, en coordination avec le secteur privé.

Ben Salah a fait remarquer que le ministère s’est préparé à tous les scénarios, y compris le plus pessimiste, pour protéger aussi bien le personnel de la santé que le citoyen.

Il a également rappelé que la stratégie de riposte au coronavirus vise à maitriser l’expansion de la pandémie tout en veillant à maintenir le système de production en marche. 

D'autre part, le directeur de l’institut Pasteur Dr Hechmi Louzir a parlé d’un éventuel médicament, que la France est en train de tester, à l’institut Pasteur de Lille.