la Fédération tunisienne d'Athlétisme (FTA) organise du 4 au 7 juillet prochain au stade d'Athlétisme de Radès, le 7e championnat arabe des jeunes (catégorie: cadets et cadettes).

"La tenue de cette édition à Tunis pour la troisième fois en l'espace de cinq ans atteste de l'importance accordée par la FTA à la formation des jeunes et de son souci d'offrir à ces derniers l'occasion de se mesurer à des concurrents étrangers pour en promouvoir les capacités", a déclaré jeudi à la TAP, le conseiller technique en charge de l'élite auprès de la FTA, Mohamed Habib Belhaj.

Et le responsable d'ajouter que l'édition 2019 verra la participation d'environ 350 sportifs représentant 14 pays (la Tunisie, l'Arabie Saoudite, le Liban, le Sultanat d'Oman, le Koweït, l'Egypte, le Qatar, l'Algérie, le Yémen, la Somalie, l'Irak, le Maroc, la Libye et les Emirats arabes unis).

Selon lui, la liste des athlètes tunisiens compte des athlètes à l'avenir prometteur à l'instar de Mehdi Amamria, Mohamed Zairi, Fedi Jedidi, Jad Mbarki, Sirine Kadri, Rihab Dhahri, Teyssir Haj Said et Youssef Nahedh.

Le conseiller technique a, en outre, indiqué que l'objectif fixé est celui de rafler 25 à 30 médailles dont un maximum de médailles d'or pour se classer premier. La Tunisie s'était contenté de la deuxième place derrière le Maroc lors des deux éditions précédentes en dépit du fait d'avoir totalisé un meilleur bilan de médailles que les marocains.

Toutefois, ajoute Mohamed Habib Belhaj, la concurrence sera rude notamment face à des pays comme le Qatar, l'Arabie saoudite dans les épreuves de vitesse, l'Egypte dans les épreuves de terrain et l'Algérie pour les courses de demi-fonds.

Le 7e championnat arabe des jeunes sera l'occasion pour les jeunes athlètes tunisiens de mieux se préparer pour le championnat du monde juniors, prévu en 2020 au Kenya, d'améliorer leur degré de promptitude et de se qualifier nombreux pour cet évènement mondial.