Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmed Ahmed a été lourdement sanctionné par la Commission d’Éthique indépendante de la FIFA, qui vient de le suspendre pour une durée de 5 ans.
Le Malgache, élu en mars 2017, ne pourra pas briguer sa propre succession lors de l’élection présidentielle programmée le 12 mars 2021 pour laquelle il était candidat.
Il a été sanctionnée aussi par 200 mille francs suisses, pour avoir enfreint plusieurs règlementations en ayant accepté et offert des cadeaux, et pour mauvaise de gestion des fonds et son poste.