Intervenant dans l’édition spéciale de Studio Shems du samedi 14 novembre 2015, Imed Soltani le cousin du jeune berger décapité, a affirmé que contrairement à ce qui a été déclaré par le chargé de communication au sein du ministère de l’intérieur, il n’y a eu aucun renfort sécuritaire déployé, et aucun ratissage des lieux où son cousin a été attaqué et décapité par des terroristes. 

Imed Trabelsi a déclaré : «  il ment, et je n’ai pas peur de dire qu’il a menti ». 
Il a également tenu à préciser que jusqu’à 11h du matin, samedi 14 novembre 2015, aucun responsable et aucun sécuritaire ou militaire ne s’est présenté au domicile de la victime.