Le président de la commission d’arbitrage et de réconciliation à l’Instance Vérité et Dignité (IVD), Khaled Krichi, a déclaré aujourd’hui dans Studio Shems, que « le ministère de l’Intérieur a refusé tous les dossiers de réconciliation des victimes. »
« L’image est inversée aujourd’hui, plusieurs victimes de violation de droits de l'homme ont présenté des dossiers de réconciliation au ministère de l’Intérieur, dont certaines parties sont l’auteurs de ces violations. Mais le ministère les a refusé.» a-t-il annoncé.
Khaled Krichi a ajouté que l’Etat a la liberté d’accepter ou de refuser la réconciliation, sans se justifier.