Invitée de la Matinale du 24 janvier 2017, la députée Samia Abbou, avait présenté un bref descriptif de la situation actuelle du pays notamment l’impact des conflits au sein de Nidaa Tounes sur l’investissement.


En réponse à Abbou, le président du comité juridique de Nidaa Tounes, Mourad Dallech, intervenu à Studio Shems aujourd’hui même, a qualifié cette description de caricaturale, précisant que l’état du parti n’a rien à faire avec l’investissement.


Et Dallech de rebondir en affirmant que Nidaa Tounes n’est pas uniquement représenté par le bureau politique, qu’il possède une branche chargée des législations qui travaille et vote pour des lois favorisant l’investissement.