Invité de Studio Shems du mardi 7 février 2017, le général Habib Ammar, auteur du livre « Parcours d'un soldat : entre le devoir et l'espoir », a parlé des détails du « changement du 7 novembre ».
« Les événements du 7 novembre 1987, je les considère comme changement et non un coup d’état. »a-t-il expliqué.
Habib Ammar a précisé qu’avec Zine el-Abidine Ben Ali, ils ont planifié de changer le pouvoir le 8 novembre 1987, sauf que Ben Ali a reçu des informations indiquant qu’Ennahdha s’apprêtait à faire un coup d’état pour le 8 novembre. Habib Ammar et Ben Ali ont dû avancer leur plan d’un jour, soit le 7 novembre.
Le Général a précisé qu’Ennahdha avait planifié un coup d’état, de tuer Habib Bourguiba et de libérer Rached Ghannouchi, condamné à mort.
« Pour éviter un bain de sang, on a pensé à sauver le pays.» a-t-il annoncé.