Le député du mouvement Ennahdha Mohamed Ben Salem a assuré, lors de sa présence dans La Matinale du jeudi 11 juillet 2019, que « le consensus sur l’élection des membres de la cour constitutionnelle nécessite la coordination entre tous les blocs parlementaires, sauf qu’il n’y a pas de consensus entre les partis politiques. »
Il a indiqué que le groupe parlementaire de Nidaa Tounes est « éparpillé » et qu’il y a « beaucoup de problèmes au sein de ce groupe. »
« Pour parvenir à un consensus, il faut que les blocs parlementaire aient un chef alors que le bloc, notre partenaire, n’a pas de chef avec qui échangé. »a-t-il ajouté.
« Nidaa Tounes a 86 députés éparpillés que personne ne peut rassembler. »a-t-il indiqué.