Invité de Houna Shems du mercredi 18 septembre, le membre de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) Hichem Snoussi a considéré que « les infractions lors de la campagne électorale ne concernent pas que la chaîne Nessma TV, mais d’autres chaînes et d’autres candidats. »
Hichem Snoussi a ajouté que l’instance a enregistré « 27 infractions, dont 13 relatives à la publicité politique, en plus du non-respect du silence électoral. »
« Les chaînes concernées sont Attessia, Al Hiwar Ettounsi et Al Zaitouna. »a-t-il ajouté.
Il a indiqué que certaines sanctions ont atteint les 500 mille dinars.