Invité de La Matinale du mercredi 30 octobre, le président de la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics Jamel Ksibi a déclaré que « les étrangers se sont emparés de 33% des marchés publics, parce qu’ils ont réussi à écarter les sociétés tunisiennes. »
Il a indiqué « qu’en 2012, les étrangers détenaient 3% du marché. »
Ksibi a estimé que des sociétés et des bureaux d’étude vont disparaître à cause des impayés du gouvernement. Il appelle dans ce sens le Chef du gouvernement à intervenir.