Le secrétaire général du Courant Démocratique Ghazi Chaouachi a déclaré qu’il refuse que « le président du mouvement Ennahdha Rached Ghanouchi soit à la tête du prochain gouvernement. »
Ghazi Chaouachi a considéré que « le pays a besoin d’un gouvernement fort, présidé par une personne avec des compétences économiques pour sauver le pays et la faire sortir de sa crise. »
Il a tenu à assurer que « le Courant démocratique n’est pas prêt à revivre une expérience ratée après 8 ans de gouvernance d’Ennahdha et de ce qu’elle a engendré aux Tunisiens. »