Invité de Houna Shems du mardi 12 novembre, le secrétaire général du mouvement « Tunisie en avant » Abid Briki a considéré que « sa candidature à la présidentielle était une erreur. »
« Si je ne m’étais pas présenté à la présidentielle, j’aurais aujourd’hui une position plus forte pour appeler la gauche au rassemblement. »