Lors de son intervention dans Houna Shems du lundi 9 décembre, l’ancien président de l’Assemblée nationale Constitutionnelle Mustapha ben Jaafer a indiqué que « les différences idéologiques sont un fonds de commerce pour certaines parties. »
Ben Jaafer a indiqué que certaines parties profitent des différences idéologiques dans ses conflits et a appelé au respect de l’autre et de la loi.
Il a ajouté qu’il pense à présenter une initiative comportant une charte de déontologie, en collaboration avec des personnalités nationales afin d’apaiser les tensions.