Le président du Conseil Echoura du mouvement Ennahdha Abdelkerim Harouni a déclaré vendredi, lors d’une conférence de presse que « le mouvement ne se renoncera pas à son choix de gouvernement d’Union nationale. » assurant qu’il ne s’agit pas de « menace ».
Harouni a aouté : « soit un gouvernement d’Union nationale ou la division et l’échec. »
Il a estimé que la formation d’union nationale est « primordiale, surtout face à la situation économique et sociale du pays. »
Harouni a assuré qu’Ennahdha refuse un deuxième échec.