Invité de La Matinale du mardi 18 février, le député mouvement Echâab Khaled Krichi a assuré que « le mouvement Ennahdha a renoncé au ministère des Technologies de communication.»
Krichi a déclaré que « Ennahdha lève le slogan d’union nationale alors qu’en réalité, le mouvement négocie pour avoir plus de portefeuilles ministériels et imposer des noms. »
Il a tenu à assurer que « le problème consiste maintenant à l’imposition d’Ennahdha de noms dans certains ministères, dont le ministère de l’Intérieur. »