Lors de son intervention dans La Matinale du vendredi 21 février, Mokhtar Hammami le ministre des Affaires locales et de l’Environnement a assuré que 100 bâtiments doivent être démolis dans la municipalité de Tunis. « Parce qu’ils risquent de s’effondrer à tout moment. »
Il a précisé que 68 bâtiments doivent être démolis partiellement puis restaurés.