Le secrétaire général du mouvement Echâab Zouhaier Maghzaoui a déclaré mardi, que « le retrait de confiance du président du parlement Rached Ghanouchi est envisageable et rien ne l’interdit. »
Invité de Houna Shems, Maghzaoui a assuré qu’une « motion de censure pour écarter Ghanouchi est aussi possible », évoquant  ainsi la plénière prévue demain, mercredi.
Il a estimé par ailleurs, que Ghanouchi a commis une erreur en s’ingérant dans les relations étrangères de la République tunisienne, et en effectuant un appel téléphonique avec Faiez Sarraj en Libye.