Le secrétaire général du mouvement Echâab Zouhaier Maghzaoui a considéré mardi, que « le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple Rached Ghanouchi a entraîné la Tunisie dans la politique des pôles et a divisé les Tunisiens suite à son appel téléphonique avec Faiez Sarraj, l’une des parties de la guerre en Libye. »
Invité de Houna Shems, a assuré que « la diplomatie parlementaire est une hérésie inventée par Ghanouchi. »
Maghzaoui a estimé que « Ghanouchi aurait dû être un élément qui rassemble, mais il a dépassé ses prérogatives et a commis une erreur qu’il doit assumer. »