Le chef de cabinet du président du parlement Habib Khedher a assuré, jeudi, que « chaque député est responsable sur son assistant, car ce dernier n’est pas un employé à l’ARP. »
Lors de son intervention dans La Matinale, Khedher a ajouté que le parlement a accordé un seul assistant pour chaque 7 députés, prenant en considération la situation financière du parlement. « Cependant, chaque député ou bloc parlementaire peuvent recruter leurs assistants à leurs propres frais. »